Melon : Tout savoir sur un fruit – légume Marché Frais

Avec une consommation de 276 000 tonnes par an, le melon est le 3ème légume – fruit préféré des Français. On produit près de 900 kilos de melons chaque seconde dans le monde. Ce qui correspond à une production mondiale de 28,3 millions de tonnes par an, dont près de la moitié en Chine. Et malgré la saison courte, chaque ménage en mange 6 kg chaque année. Découvrons alors ce qui fait le succès du melon.

La carte d’identité du melon

Gorgé d’eau et de soleil et synonyme d’été, le melon s’invite à toutes les tables estivales depuis bien plus longtemps qu’on ne l’imagine.

Melon : son histoire, ses origines

Les origines du melon restent encore un peu floues. Si on le pense originaire du désert iranien, de l’Inde, voire de l’Afrique, il est toutefois certain qu’il était déjà présent en Égypte 5 siècles avant notre ère. Ce n’est pourtant qu’au 1er siècle qu’il arrive en Grèce, puis à Rome, avant de retrouver les assiettes des Français.

Initialement, il était beaucoup plus petit que celui que nous connaissons, et son goût était peu sucré. Dégusté avec du poivre et du vinaigre, le melon d’antan se mangeait donc en salade. Progressivement, il va grossir et ses saveurs sucrées et parfumées vont s’accentuer. Il n’est alors plus considéré comme un légume, et sera désormais consommé comme un fruit.

Dès le 16ème siècle, sa culture du melon s’intensifie dans le sud de la France, puis en Anjou, en Touraine, et enfin en Charente.

Culture et variétés de melons

Le melon est une plante qui arrive sur les étals des marchés dès le mois de juin, et nous accompagne tout l’été jusqu’en septembre. Appartenant à la famille des cucurbitacées, le cucumis melo fait débat : fruit ou légume, difficile de trancher. Mais même si son goût sucré nous pousse à le consommer comme un fruit, il fait pourtant bien partie de la catégorie des légumes.

En France, on reconnaît près de 70 variétés de melons, dont les principales sont :

  • Le charentais, qu’on appelle aussi le cantaloup. On le reconnaît à sa peau lisse et pâle, marquée de sillons vert foncé, et sa chair orange, sucrée et juteuse ;
  • Le melon de type brodé, dont l’écorce ressemble à une broderie, et dont la chair est moins parfumée et plus ferme.

Caractéristiques et bienfaits des melons

Avec une teneur en eau proche de 90 %, les melons sont les fruits parfaits pour s’hydrater et se rafraîchir en été. Aucun scrupule à se faire plaisir, puisqu’il ne contient que 34 kcal pour 100 grammes.

Riche en vitamines, dont le bêta-carotène (vitamine A), en antioxydants, et en fibres, il a plusieurs vertus :

  • La stimulation de la vésicule biliaire, et limite le risque de calculs ;
  • Il fluidifie le sang et limite ainsi le risque de formation de caillots ;
  • Prévenir certaines maladies des yeux, comme la cataracte ;
  • Il prévient les risques de maladie cardio-vasculaire ;
  • Il prévient le vieillissement de la peau.
melon fruit de saison ou legume de saison

Comment bien choisir et conserver un melon ?

Pour profiter pleinement du parfum sucré du melon, il faut le déguster mûr à point. Difficile alors de faire un choix, et plutôt que d’y aller au hasard en comptant sur sa bonne étoile, il existe des astuces pour bien choisir un melon qui arrive à maturité. Il doit être :

  • bien lourd ;
  • ferme ;
  • dégager un bon parfum.

Le Label Rouge ou les IGP (Indication Géographique Protégée) sont aussi de bons indices, comme c’est le cas du melon du Haut-Poitou, de Guadeloupe ou du Quercy.

Une fois acheté, il doit être mangé dans les jours qui suivent. Le melon se conserve dans un endroit frais (entre 8 et 12 °C dans l’idéal), mais éviter le réfrigérateur, où il parfumera les autres aliments. Pour éviter cela, vous pouvez l’emballer hermétiquement, et le mettre dans le bac à légumes.

Comment préparer et cuisiner le melon ?

À déguster aussi bien en entrée qu’en dessert, il fait l’objet d’une multitude de recettes. Voici quelques idées de recettes à base de melon :

  • La salade de fruits ;
  • Le sorbet au melon ;
  • La soupe glacée ;
  • En apéritif ou en entrée, accompagné de jambon cru, de fromage, ou de tomates cerises ;
  • En salade, avec d’autres crudités.

FAQ sur le melon

Pourquoi certaines personnes ont des troubles digestifs après avoir mangé du melon ?

Les melons sont riches en fibres, et stimulent donc le système digestif. Si certains souffrent de diarrhée, d’autres peuvent avoir du mal à digérer, mais cela reste anecdotique.
digestion du melon validé par le pouce en l'air

À partir de quel âge un bébé peut manger du melon ?

Le melon se consomme dès l’âge de 6 mois. Attention toutefois de bien l’épépiner, le couper en gros morceaux ou l’écraser, afin d’éviter tout risque d’étouffement.

Le melon se mange en entrée ou en dessert ?

Les deux ! Il existe deux écoles, mais chacune à des raisons valables : mangé au début du repas, l’acidité va stimuler l’appétit. Dégusté en fin de repas, il apporte une touche de fraîcheur et de sucré agréable et peu calorique.

Vous faites partie des amateurs de melon ? Retrouvez chaque été les plus beaux melons frais sur les étals de Marché Frais.